Addiction et thérapie brève

Se défaire d’une addiction avec la thérapie brève systémique et stratégique

L’addiction, une fonction anxiolytique ?

L’addiction est un comportement visant à produire du plaisir ou à écarter une sensation de malaise interne, impossible à refréner même si le sujet à conscience des conséquences négatives sur sa vie sociale et sur sa santé. Le besoin l’emporte sur la raison.
L’addiction a une fonction « anxiolytique », mais elle a des conséquences délétère pour la personne concernée et pour son entourage.

Grâce aux thérapies brèves, de nouvelles solutions contre l’addiction

En thérapie brève systémique et stratégique on considère que ce comportement mis en place par le sujet a une « intention positive » qui a été « à un moment » la meilleure des options choisies dans le panel des solutions à sa disposition.

Nous partons du principe que ce sont les efforts déployés par le patient (ou son entourage) pour résoudre le problème, qui le renforcent au lieu de le régler.

Le praticien prendra en compte toutes les tentatives de solutions à la résolution du problème mises en place par le sujet, pour proposer tout autre chose, voire l’inverse.

C’est grâce au questionnement du thérapeute et aux tâches prescrites, dès lors qu’elles sont effectuées, que le patient considérera son addiction avec un prisme nouveau. Il prendra du recul et d’autres solutions de remplacement plus écologiques pour lui seront possiblement envisagées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *