Estime de soi et sophrologie

Estime de soi et sophrologie

estime de soi et sophrologie
L’estime de soi est la clé de tout dans la vie. Elle est primordiale dans notre rapport à nous-mêmes, en société, sur le plan professionnel, familial et dans notre vie sentimentale. Quelle en est la définition ? Et comment la renforcer grâce à la sophrologie ?

Qu’est-ce que l’estime de soi ?

L’estime de soi, c’est cet amour inconditionnel que l’on devrait se porter à soi-même. C’est être au clair avec nos compétences, nos réalisations, mais aussi notre potentiel, nos capacités, notre physique. Un individu ayant une bonne estime de lui est également conscient de ses faiblesses, de ses défauts, de ses failles, mais cherchera toujours à les améliorer.
L'estime de soi est un élément majeur pour accéder à l'autonomie et éviter d'entretenir la dépendance affective envers les autres. Plus on accède à l’amour de soi – cet amour fait de bienveillance et de respect – plus nos relations avec autrui seront saines et équilibrées.
A ne pas confondre avec de l’égoïsme qui est défini ainsi : Attachement excessif à soi-même qui fait que l'on recherche exclusivement son plaisir et son intérêt personnels.
Une personne ayant une bonne estime d’elle-même va se comporter d’égal à égal avec les autres, étant au clair avec ce qu’elle peut leur apporter mais aussi avec ce qu’elle peut en apprendre.

Comment développer l’estime de soi grâce à la sophrologie ?

La Sophrologie va permettre de se poser, de se laisser aller, de lâcher prise, d’accepter de s’occuper de soi, et de laisser ses émotions s’exprimer. Elle permet l’acceptation du changement, en profitant de tous ses aspects positifs. Elle réactualise l’image de soi et de sa relation aux autres.
Travailler sur la représentation de son schéma corporel afin de s’accepter dans une réalité objective permet d’améliorer l’estime de soi.
Apprendre également à identifier les croyances négatives par rapport à soi-même et à canaliser les pensées en utilisant le principe d’action positive permet une acceptation de soi bien plus objective. Cela permet aux angoisses de s’apaiser et tout naturellement, on cesse de se poser d’incessantes questions existentielles et identitaires.
La Sophrologie permet de travailler sur les trois piliers de l’estime de soi :

  • Physique,
  • Psychique
  • Et émotionnel

Par des exercices simples, on apprend à mieux se connaître en découvrant ses capacités et son potentiel.
Réapprendre à se faire confiance, reconsidérer sa vie de façon positive et être de nouveau à l’écoute de ses besoins et envies, tout en restant le plus objectif possible. Voilà qui amène petit à petit à retrouver sa juste place et donne le sentiment d’exister pleinement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *