La respiration : 4 exercices pratiques

J’ai testé 4 exercices de respiration

 

Parmi toutes les bonnes raisons de pratiquer la respiration consciente, il y en a quelques-unes dont les effets sont rapidement ressentis :

  • La respiration naturelle

Qu’appelle-t-on la respiration naturelle ? Celle du bébé, celle que nous avions tous les premiers mois de notre vie et que nous retrouvons souvent spontanément quand nous dormons : une respiration abdominale, lente et profonde.
Bien respirer consiste à laisser se gonfler le ventres’écarter les côtes, se soulever doucement la poitrine  en utilisant  le diaphragme.
Le diaphragme coulisse, à l’inspiration il descend, libère de l’espace pour les poumons et presse sur les organes : le ventre gonfle, à l’expiration il remonte, le ventre se creuse. Aussi naturellement qu’un ballon gonfle quand on le remplit d’air.

Cette respiration active le système nerveux para-sympathique, qui favorise la détente ainsi que la sécrétion d‘endorphines, le corps, le mental se détendent.

A expérimenter sans modération, tant les effets de cette respiration sont efficaces : clarté mentale, bien-être physique et émotionnel, régulation du rythme cardiaque, amélioration des fonctions digestives et intestinales, aide à l’endormissement…

 

  • La respiration couplée à une intention

Commencer à installer une respiration naturelle (cf ci-dessus).

Quelle est votre intention ? De quoi avez-vous besoin ? Calme, détente, confiance, joie, insouciance…

En restant tout au long de l’exercice sur une respiration naturelle avec une inspiration par le nez et une expiration par la bouche, vous allez synchroniser l’intention choisie, sur l’inspiration, en prononçant mentalement le mot et la diffuser à toutes vos cellules sur l’expiration, en balayant votre corps de la tête aux pieds.

Répétez ce mouvement respiratoire à plusieurs reprises.

A utiliser dès que l’on a besoin de renforcer une ressource

 

  • Respiration d’énergie

Prenez le temps de vous installer en posture debout, bien ancré sur vos deux pieds.

Concentrez-vous maintenant sur la plante de vos pieds et imaginez l’énergie sous la forme d’un rayonnement de couleur.

A chaque inspiration, vous levez les bras au-dessus de votre tête et imaginez que vous inspirez cette énergie pour l’installer dans votre corps, et à l’expiration vous la diffusez en sens inverse tout en ramenant les bras le long de votre corps.

A expérimenter quand la fatigue se fait sentir

Répétez ce mouvement respiratoire à plusieurs reprises

  • Respiration au carré

La respiration au carré est une respiration contrôlée. Elle comporte 4 étapes tout comme un carré à 4 côtés. Il suffit de s’imaginer un carré devant soi, dont on suit les côtés

– Inspiration : Entrée de l’air (actif)

– Rétention : Retenir l’air à l’intérieur

– Expiration : Sortie de l’air (passif)

– Rétention : retenir l’air à l’intérieur

Exercice

L’inspiration s’effectue par le nez, bouche fermée et les mâchoires relâchées, l’expiration s’effectue par la bouche 

– J’inspire lentement et profondément par le nez sur 2 temps

– Je bloque ma respiration poumons pleins sur 2 temps

– J’expire par la bouche sur 2 temps

– Je bloque ma respiration poumons vides sur 2 temps.

Je fais cet exercice 5 fois, puis je reviens à une respiration naturelle. Je peux ensuite refaire cet exercice en restant sur 3 temps de pause, en inspiration, rétention et expiration.

Cet exercice permet de renforcer la concentration

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *